Paris 2024 dévoile le visage de ses Jeux

Paris 2024 a dévoilé lundi 21 octobre son nouvel emblème, lors d’un événement spectaculaire, participatif et sportif. Cet emblème associe trois symboles iconiques – la médaille d’or, la flamme et Marianne – pour incarner des Jeux humanistes et fraternels. Pour la première fois dans l’Histoire des Jeux, il est commun aux Jeux Olympiques et Paralympiques.

Paris 2024 s’est doté d’un nouvel emblème et présente un visage inédit pour refléter une nouvelle étape de son projet. Pendant la phase de candidature, l’emblème avait un objectif : valoriser l’attractivité et la notoriété internationale de Paris et de la France. Désormais, les enjeux sont différents pour Paris 2024, comme l’explique son Président, Tony Estanguet. « A l’approche du passage de flambeau entre Tokyo 2020 et Paris 2024, nous avons fait le choix d’un emblème qui raconte notre vision des Jeux. »

Un événement spectaculaire, participatif et sportif, à l’image des Jeux de Paris 2024

Paris 2024 a choisi de mettre le sport au cœur du dispositif de révélation de l’emblème, fidèle à sa conviction que le sport peut tout changer, et déterminé à révéler l’athlète qui sommeille en chacun de nous.

L’événement a rassemblé plus de 700 coureurs de tous les horizons, emmenés par des médaillés olympiques et paralympiques, à l’image de Renaud Lavillenie, Nantenin Keita ou encore de Sarah Ourahmoune. Leurs différents parcours au cœur de Paris et de la Seine-Saint-Denis ont permis de dessiner les contours du nouvel emblème de Paris 2024, révélé sur l’écran géant du Grand Rex à 20h24 précises.

La rencontre de trois symboles iconiques pour dessiner le visage des Jeux de Paris 2024

Une médaille d’or, la flamme olympique et paralympique, Marianne. A travers ces trois symboles, le nouvel emblème exprime des valeurs qui sont au coeur du projet de Paris 2024.

La médaille, symbole du sport. L’emblème épouse la forme et la couleur de la plus belle des récompenses sportives pour exprimer une valeur clé du sport : le dépassement de soi. La médaille rend hommage aux athlètes olympiques et paralympiques, les héros des Jeux . Elle récompense aussi tous ceux qui, à travers le sport, donnent le meilleur d’eux-mêmes et vont chercher le meilleur des autres. L’exigence du dépassement de soi guide aussi chaque étape de l’organisation des Jeux de Paris 2024, afin d’être à la hauteur des engagements pris : créer des Jeux différents, sobres, durables et inclusifs.

La flamme, icône du Mouvement olympique et paralympique. Celle qui se transmet d’édition en édition, et fait le lien entre les nations et les générations. Celle que nous allumerons le 26 juillet 2024, pour donner le coup d’envoi d’une célébration exceptionnelle. La flamme invite à oser, à entreprendre, à inventer une nouvelle façon de faire. Elle illustre l’énergie unique des Jeux, qui fédèrent et agissent comme un accélérateur de solutions. Ainsi, les Jeux vont contribuer à améliorer la vie des habitants de la Seine-Saint-Denis, en leur léguant des infrastructures utiles : des écoquartiers, par la requalification des Villages des athlètes et des médias en logements, ou encore des équipements sportifs de proximité, à l’image du Centre Aquatique Olympique.

Enfin, Marianne, image de la France.  Avec ses traits féminins, l’emblème de Paris 2024 est un hommage à l’une des représentations de notre pays. Marianne incarne le souffle révolutionnaire qui anime ces Jeux. Un mélange de générosité, d’audace et de créativité qui inspire les Jeux de Paris 2024, comme l’illustrent le choix de proposer le breaking comme sport additionnel, ou la volonté de sortir les épreuves sportives des stades traditionnels pour les proposer au cœur de la ville. Ce visage féminin est aussi une référence à l’Histoire et aux athlètes femmes. C’est en effet à Paris, en 1900, que les femmes participèrent pour la première fois aux Jeux.

Un visage pour incarner des Jeux humanistes et fraternels

Ces symboles révèlent un visage, qui incarne notre ambition de mettre les gens au cœur des Jeux. Jamais une édition des Jeux n’avait poussé aussi loin la volonté d’ouverture, d’accessibilité et de proximité. Des Jeux plus ouverts, plus participatifs, plus inclusifs, où chacun peut jouer un rôle, où le spectateur est aussi acteur.

Pour la première fois, les spectateurs pourront vivre les Jeux comme les athlètes, en prenant part à des épreuves comme le marathon grand public. Les compétitions investiront les plus beaux sites de Paris et de sa région – la Tour Eiffel, le Champ de Mars, le château de Versailles – pour être toujours plus spectaculaires.

La réussite des Jeux de Paris 2024 sera collective et chacun pourra y contribuer : tous les territoires, avec le label « Terre de Jeux 2024 », pour aller au contact des Français ; tous les acteurs économiques, grâce aux plateformes Entreprises 2024 et ESS 2024 ; le grand public, à travers le Club de Paris 2024, le programme des volontaires…


Un emblème commun aux Jeux Olympiques et Paralympiques, pour la première fois dans l’Histoire

Un emblème unique, une vision commune, une ambition partagée. Choisir un emblème unique pour les Jeux Olympiques et Paralympiques est inédit. Cela n’avait jamais été fait dans l’histoire des Jeux. Ce choix fort témoigne de la volonté de Paris 2024 d’être aussi exigeant et performant dans l’organisation des Jeux Olympiques et des Jeux Paralympiques. Les deux célébrations seront tout aussi spectaculaires et partagées. Paris 2024 souhaite que son héritage contribue à changer les regards sur le handicap, et à faciliter l’accès à la pratique sportive pour tous.

Si l’ambition est la même pour les deux événements, chaque compétition conservera son histoire, son identité et son atmosphère particulières. Les Jeux de Paris 2024 préserveront les spécificités qui font la force de chacune d’elles.


Un emblème qui rend hommage à Paris

L’emblème de Paris 2024 témoigne également de l’attachement français à l’esthétisme, et fait honneur à Paris, ville hôte. En effet, sa ligne sobre et pure, sa typographie originale trouvent leur inspiration dans l’Art Déco, mouvement artistique qui était en pleine expansion pendant les Jeux de Paris 1924.

Par ce parti pris artistique, l’emblème met à l’honneur la culture et la créativité françaises. Il exprime toute la fierté d’un pays d’accueillir le monde en 2024, dans sa ville-monde, Paris

ANDS – Commission Territoriale – resultats !

Suite à la Commission Territoriale de ce jour, vendredi 20 septembre 2019, vous trouverez ci-dessous l’ensemble des actions financées dans le cadre de la campagne CNDS 2019.

NB : le paiement des EMPLOIS CNDS ne pourra s’effectuer qu’à réception de l’intégralité des éléments du dossier (contrat de travail, CNI…).

BILAN CNDS 2019

La Commission Territoriale régionale initialement prévue le vendredi 13 septembre 2019 est reportée au vendredi 20 septembre en raison du mouvement social de la RATP.

Les attributions de subvention pour les associations sportives parisiennes de la part de l’Agence Nationale Du Sport (hors fédérations pilotes) seront disponibles le lundi 23 septembre sur notre site Internet.

#Votez pour le Sport

Cette année encore, mobilisez-vous et votez jusqu’au 22 septembre 2019 au budget participatif de la ville de Paris !

Nous avons là une possibilité d’améliorer le quotidien de nos sportifs parisiens en matière d’équipements.

Il est important que TOUT le mouvement sportif se mobilise et vote pour des projets sportifs qu’ils concernent votre discipline ou non !

Tou.te.s les Parisien.ne.s peuvent voter sans condition d’âge (de 0 à 100 ans) ni de nationalité. Sont considérées comme parisien.ne.s toutes personnes habitant, travaillant ou pratiquant une activité de loisirs à Paris.

Le CDOS Paris a identifié un certain nombre de projets pertinents pour lesquels vous pouvez voter.

https://budgetparticipatif.paris.fr/bp/

Réduc’Sport se met à l’itinérance !

Nouveauté ! Cette saison, Réduc’Sport vient au plus près de chez vous, directement sur les stades et dans les gymnases.

Retrouvez-nous dès le mercredi 11 septembre dans les équipements sportifs de la ville :

Mercredi 11/09 : 13h30-17h00 – Stade Georges Carpentier (XIIIème)

Samedi 14/09 : 10h00-18h00 – Kajyn (XIème)

Mercredi 18/09 : 16h00-18h30 – Stade Jules Ladoumègue (XIXème)

Mercredi 02/10 : 10h00-18h00 – Centre Sportif Championnet (XVIIIème)

Samedi 05/10 : 9h30-12h30 – Centre Sportif Championnet (XVIIIème)

Mercredi 09/10 : 14h00-18h30 – Gymnase de la Goutte d’Or (XVIIIème)

Mercredi 16/10 : 14h00-18h30 – Gymnase de la Goutte d’Or (XVIIIème)

Mercredi 06/11 : 17h45-20h00 – Centre Sportif Ostermeyer (XVIIIème)

Mercredi 13/11 : 12h00-17h30 : Siège Paris Basket 18 – rue Roberioux (XVIIIème)

Demande de subvention Mairie de Paris

La date limite de dépôt des dossiers de demande de subvention auprès de la Ville de Paris pour 2020 est fixée au mardi 22 octobre 2019, dans le soucis constant pour la collectivité parisienne d’accélérer le traitement des demandes.

Bien entendu les pièces comptables (signés par le Président et le Trésorier), vous pourrez les numériser afin de les ajouter dans votre demande sur PARIS ASSO avant le 31 janvier 2020.

Comme vous le savez, vos demandes sont désormais à effectuer exclusivement en ligne dans l’application PARIS ASSO sur MonParis.fr